Infos

Les registres matricules 1922-1940 des Deux-Sèvres et Vienne en ligne

On vous a déjà raconté ici l'ouverture de la salle de lecture virtuelle des archives des Deux-Sèvres et de la Vienne. Mais voici pour ces deux territoires, le premier exemple concret d'avancée de ce nouveau système de consultation d'archives en principe trop récentes pour être mis en ligne sur Internet. Il s'agit des registres matricules militaires de 1922 à 1940, brièvement évoqués dans une précédente note.

La bonne nouvelle, c'est la mise en ligne de l'inventaire des registres matricules de 1922 à 1940 qui s'accompagne donc des images pour les personnes connectées. Vous pouvez bien sûr vous rendre sur place, où ces registres sont librement consultables. Vous pouvez également (après avoir créé votre espace personnel) vous identifier avec France Connect, et consulter les registres matricules récents sur le portail, car vous ne serez plus anonyme, mais bel et bien identifié et vos consultations seront traçables. 

Pour des périodes aussi récentes, ces registres représentent une source riche pour l'histoire des hommes appelés sous les drapeaux. Les registres matricules nous informent sur plein de petits détails qui en disent long sur vos aïeux : état civil avec filiation, profession, niveau d'étude, description physique, taille, couleur des cheveux, de la barbe, états des services militaires, etc. 

Il existe trois manières de rechercher les conscrits. La plus classique consiste à rechercher le numéro de matricule dans une table alphabétique annuelle (aux 20 ans de l'appelé), on trouve ensuite la fiche signalétique du conscrit dans un registre matricule. Seconde méthode : comme les registres de 1867 à 1921 ont été indexés dans la Vienne comme dans les Deux-Sèvres dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, ces noms sont indexés sur le site Grand Mémorial et sur la Base de noms de FranceArchives. Il suffit donc de faire une requête sur le moteur de recherche de l'un de ces sites. 

Dernière solution, utiliser la recherche nominative sur le portail du Poitou, type de recherche qui vient juste d'ouvrir. En page d'accueil, tapez simplement le nom recherché dans le formulaire. Vous êtes également invités à participer à l'annotation collaborative. Les archivistes sont partis du constat que tout n'a pas été indexés lors de ce premier travail réalisé pour le Centenaire. Certains champs n'ont pas été remplis, qui permettraient des recherches plus larges.

Pour participer à l'indexation, il suffit de se connecter à son espace personnel et de s'inscrire à l'annotation collaborative. Dans la visionneuse d'images, un bouton "Indexation" à droite de l'écran apparaît. Une fois sur le volet indexation, cliquer sur le bouton "indexer ce document". Il est alors possible de modifier les notices existantes. Vous êtes donc invités, lorsque vous consultez une fiche, à compléter les champs laissés libres, notamment la profession : indiquer en minuscules la première profession notée sur le registre) et le niveau d'étude (par le menu déroulant).