Infos

Rootstech Connect : plus de 100 présentations en français

Rootstech Connect, c'est parti et pour la première fois, la manifestation organisée par Familysearch est totalement virtuelle, accessible à tous gratuitement depuis votre canapé. Les chiffres donnent le tournis : il y a plus de 500.000 inscrits issus de 226 pays ! Car pour la première fois aussi, beaucoup des contenus sont dans d'autres langues que l'anglais et même certains, environ une centaine, sont nativement prononcés en français.

Que faire lors de Rootstech Connect ? Le choix est vaste, car comme dans le Rootstech réel, il se passe beaucoup de choses en même temps. Vous pouvez déjà regarder ce qui se passe sur la scène principale. C'est vrai, ces sessions sont très américaines, avec de riches échanges avec des célébrités, des conférenciers ainsi que des experts du secteur de la généalogie du monde entier. Ces sessions principales sont toutes en anglais, mais votre navigateur devrait normalement vous faire entendre une traduction simultanée en français, à condition de bien regarder les vidéos dans le navigateur. 

Ces sessions sur la scène principale prennent en compte les décalages horaires. Pour que chacun puisse les regarder, elles sont toutes diffusées le premier jour pendant les premières vingt-quatre heures. Ces présentations sont des discours, des orateurs spécialisés en généalogie, des professionnels, avec des interviews, des extraits d'emissions généalogiques. Il y a aussi des reportages permettant de découvrir le patrimoine, des lieux et des cultures, etc. Les vingt-quatre heures suivantes, Familysearch redifuse le même contenu, mais dans un ordre différent. Vous pourrez donc aller vous coucher avec la certitude de ne rien rater.

Les sessions particulières sont elles diffusées en permanence, donc accessibles à la demande. C'est là que vous trouverez en cliquant sur sessions, une classification par langue. Toutes les sessions en français se nichent ici, plus d'une centaine de ces présentations sont dans notre langue. Vous pouvez voir et écouter des spécialistes comme Pierre-Valéry Archassal, Sophie Boudarel, Pierre Le Clercq (Société généalogique de l'Yonne), Christian Settipani, Brigitte Billard (Chroniques d'antan et d'ailleurs), Marine Soulas (Dans les Branches), Lucie Drouin, Alain Nedjar (Cercle de généalogie juive), Marie Cappart pour la recherche en Belgique... 

Sinon, vous pouvez aller faire un tour sur les stands (virtuels) des exposants en cliquant sur le menu Hall d'exposition. Vous reconnaîtrez quelques noms connus : la Fédération française de généalogie, Geneanet... 

Commentaires

1 commentaire