Magazine

n°271
Avril - Mai 2024

Au sommaire :
  • Des clés pour simplifier vos parcours de recherche
  • Généalogie et homosexualité : une réalité à mieux considérer
  • Les actes de notoriété
  • Le parcours des migrants français à Ellis Island (USA)
  • Ancestris : mode d'emploi
  • Astuce : le suivi de recherches sur Filae
  • Peut-on utiliser les relevés associatifs ?
  • Histoire : faire carrière dans les carrières
  • Paléographie : un testament du 17e siècle
  • Portraits de quatre lecteurs
  • Règlement de comptes à la FFG
  • Le dernier combat de Marthe Renoux

Numéro disponible sur l'application Android pour tablette et smartphone ou sur l'application iOS pour iPad et iPhone.

Numéro disponible chez votre marchand de journaux à partir du vendredi 22 mars 2024.

Dossiers de ce numéro

Méthodes & Ressources

Abonnés
Maîtriser les recensements et les moteurs de recherches des sites généalogiques et surtout lire les actes dans leurs détails : tels étaient les enseignements de cet énigmatique cas pratique, faisant surfer dans les arbres des familles juives d’Alsace-Lorraine, avec options et calcul de parentés.
Comment retrouver un ancêtre étranger aux XIXe et XXe siècles ? Voici une série de démarches à effectuer, questions à se poser et ressources en ligne à consulter.
Comment retracer le parcours militaire d'un ancêtre aux XIXe et XXe siècles ? Voici une série de démarches à effectuer, questions à se poser et ressources en ligne à consulter.
Abonnés
Les trois tableaux présentent l’ensemble des sources généalogiques essentielles, classées par catégorie (première colonne) : archives familiales, d’état civil, notariales, militaires, etc.
Établi par un juge ou un notaire, l’acte de notoriété atteste d’éléments d’identité ou de certains faits notoires concernant un individu, sur la foi de témoins, en absence de pièces officielles. Une pépite généalogique !
De 1892 à 1954, Ellis Island était la porte d'entrée vers le rêve américain. Combien de Français l'ont-ils franchie, et comment retrouver leurs traces ?
Créer un parcours de recherche pour chaque individu afin d'optimiser ses travaux dans l'ensemble des sources accessibles au public. C’est le défi lancé par une lectrice et relevé par Tony Neulat. Par où commencer ? Comment ne pas perdre le cap ? Voici quelques outils et conseils pour vous aider.

Internet & Logiciels

Quels sont les ancêtres manquants ? Quels événements restent à trouver ? La source est-elle bien indiquée pour chaque événement ? Si vous gérez votre arbre en ligne avec Filae, ce site offre un outil de suivi de recherches qui répond à toutes vos questions.
Ancestris est un logiciel de généalogie français discret, mais qui fait tranquillement son chemin. Lancé il y a 26 ans, il conquiert chaque année de nouveaux généalogistes et revendique 65 000 utilisations par mois. Il est disponible en 15 langues et dans 170 pays.

Magazine & Histoire

Pour Katia Kostiha, la pratique généalogique passe aussi par l'échange et le témoignage des anciens, autour de photos en noir et blanc.
Jean-Claude Langin profite de ses vacances pour cibler en amont tous les Langin d’un département et aller à la rencontre de ceux qui lui ont répondu, non sans oublier de consulter l’état civil en mairie et de visiter les cimetières. Une activité qu'il mène ainsi depuis près de 40 ans.
En 2014, dans le centre social où Charlotte Boschet est animatrice, en Indre-et-Loire, un bénévole propose de mettre en place une activité de généalogie. "Heredis nous offre alors des licences débutants. Et là, j’ai fait l’erreur de tester !". Grand éclat de rires ! L'aventure généalogique commence.
Pour Joanne Loubet, "il y a mille façons de faire de la généalogie". Une devise dont la rédactrice du blog "Les Cailloux de mes ancêtres" témoigne dans ses multiples projets d'entraide et d'indexation.
A la suite des récentes évolutions législatives, nos généalogies commencent à intégrer des unions homosexuelles et des naissances d’enfant de parents de même sexe. Pourtant cette réalité n’est pas nouvelle : l’homosexualité a toujours existé, même si elle était moins visible dans le passé.
Le carrier est celui qui extrait les matériaux se trouvant dans le sol… le plus souvent de la pierre. Depuis l’Antiquité, pour construire des maisons ou des temples, églises et autres, il faut sortir de la terre les différentes roches qui s’y trouvent.
Tout semblait avoir souri à Marthe Renoux – un riche mari, des enfants bien insérés dans la société, des petits-enfants – mais un cataclysme survenu les 20 et 21 décembre 1793 détruisit son bonheur. À plus de 60 ans, elle trouva les ressources pour se battre et sauver ce qui pouvait encore l’être.
Puis-je utiliser les relevés généalogiques d'une association pour les inclure dans mon arbre ? A qui appartiennent ces relevés : à l'abonné qui les consulte, au site qui les exploite, à l'association qui les diffuse, au bénévole qui en est à l'origine ?

Actualités de ce numéro

Abandonnée par son fiancé Joseph, alors qu’elle était enceinte de Rudolfina, Hélène avait finalement épousé un mineur, deux fois veuf, qui avait élevé et amené en France la fillette, où cette dernière s’était mariée, en 1931. Les questions de notre nouvelle énigme portent sur ce père d’adoption.
Le conflit qui a conduit à la démission de Valérie Gautier et à l'élection de Francis Chassagnac comme nouveau président de la Fédération française de généalogie, est en germe depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Retour sur les principaux épisodes marqués par des tensions financières.