Noms de famille

Boiron

Un nom de lieu-dit d’origine semble expliquer la formation de ce patronyme. Nota : les lieux-dits « Boiron » (« bois rond » ? « bosquet » ?, comme le laisse à penser « Boiron-Brûlé sur la commune d’Alboussière en Ardèche), nous trouvons aussi des « Petit-Boiron », « les Boirons », voire « Boyron », Ardèche, Drôme, Isère, etc. Autre piste : un ancien surnom de pêcheur, du vieux français boiron, « instrument de pêche », comme dans : « Puent avoir li borgeois boirons, lignes, verges et peschier à la main » (XIVe siècle, Bibliothèque de Besançon). Fréquence et localisation : le patronyme Boiron compte 925 foyers en France de nos jours. Il se montrait déjà bien présent dans la Loire, la Drôme, l’Ardèche et l’Indre, à la fin du XIXe siècle, départements auxquels il faut ajouter le Rhône, l’Indre-et-Loire et l’ensemble de la région Ile-de-France à la fin du XXe siècle. Patronymes proches : Boyron, 80 foyers en France ; Boirond, très rare, moins de 10 foyers en France, signalés dans le Cher et les Deux-Sèvres.

Variantes
Boirond

Nos dossiers associés aux noms de famille

S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».