Noms de famille

Bouchereau

Forme diminutive de « Boucher », ancien surnom de l’homme qui vendait de la viande de bouc, puis de la viande en général. Ce surnom s’est généralement appliqué à tous ceux qui tuaient les animaux, les découpaient et vendaient leur viande, comme dans : « les bouchiers vendoient du boeuf et du mouton… » (XVIe siècle) La corporation des bouchers se vantait d’être une des plus anciennes de France. Ses statuts étaient enregistrés au XIIe siècle sous Philippe-Auguste. Les étals de la rue de la Grande-Boucherie situés au Châtelet à Paris appartenaient à un petit nombre de familles qui défendaient farouchement leurs privilèges. A partir du début du XVe siècle, ils pouvaient louer leurs emplacements à des étaliers. L’apprentissage du boucher durait six ans et « nul ne pouvoit être reçu maître s’il n’estoit de bonne vie et conversation...» (XIIIe siècle). Comme patronyme Bouchereau est porté de nos jours par
710 foyers en France, notamment en Vendée, dans le Maine-etLoire, en Eure-et-Loir, en Charente-Maritime, etc. Dans certains cas, nous pourrions aussi rapprocher son origine d’un surnom de bucheron, de l’ancien français boscherare, « exploiter du bois dans les forêts ». La présence d’une vingtaine de lieux-dits « Bouchereau » de l’Ouest de la France pourrait plaider dans ce sens. Pour mémoire : avec 7 000 foyers, soit environ 20 000 personnes, le patronyme Boucher occupe le 124e rang des noms les plus fréquents en France et se montre très présent dans le Nord, en Ile-deFrance et en Bretagne.

Variantes
Boucher

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».