Noms de famille

Buathier

L’ancien germanique buka, « cruche à larges anses » a servi à dénommer une sorte de vase, une cuve, par l’intermédiaire du vieux français buat, et par extension, « l’endroit où l’on lavait le linge », le tout étant à rapprocher du français moderne « buanderie ». Tout naturellement, certains des hommes originaires de lieux-dits « Buat », comme celui sis sur la commune d’Isigny dans la Manche, ont porté ce nom et leurs descendants après eux. Dans le même esprit le « buhatier » était l’homme qui fabriquait les dites cuves ou cuveaux et plus généralement celui qui exerçait le métier de potier. Cet ancien surnom d’artisan, de « celui qui fabriquait de la vaisselle de terre » nous rappelle qu’il existait des potiers dans pratiquement tous les villages de France à proximité desquels on trouvait des terres glaises. Comme patronyme, Buhatier est porté par 190 foyers de nos
jours en France. À la fin du XIXe siècle, ce nom était bien identifié dans l’Ain et dans une moindre mesure dans le Rhône et la Saôneet-Loire. À la fin du XXe siècle, sa répartition montre une véritable « diaspora » qui le signale aussi dans le Sud-Ouest, en Bretagne, en Normandie et même à La Réunion. Nota : Pierre Blanche dans son « Dictionnaire armorial des noms de famille » signale plusieurs familles Buat en Normandie et en Anjou. Comme patronyme Buat est représenté par 130 foyers en France, Champagne-Ardennes, Ile-de-France, etc. L’Histoire : Louis Gabriel Buat-Nançay (1731-1787), diplomate français, né en Normandie. Nous lui devons de nombreux écrits historiques et littéraires.

Variantes
Buhatier
Départements/pays associés à ce nom
Ain (01), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), La Réunion (974)

Nos dossiers associés aux noms de famille

Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Si le fait de situer un nom de famille sur une carte peut se concevoir comme première approche de la quête des origines, cette démarche peut aussi se révéler comme une clé pour débloquer une recherche. Voici un tour d’horizon des sites Internet à interroger, avec leurs points forts et leurs limites.
Depuis 2016, la procédure de rectification administrative permet de faire corriger une erreur matérielle simple, par exemple, un accent manquant, une lettre en trop, un prénom mal orthographié, directement par l'officier d'état civil du lieu où l'acte a été dressé.
S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».