Infos

Le Tout politique 2022

Pour la troisième fois, en amont de l’élection présidentielle, le « pape de la généalogie » triture et fouille les généalogies des principales personnalités – une petite centaine – de l’échiquier politique.

Aux côtés des anecdotiques mais non moins savoureuses parentés qu'il découvre entre elles – ainsi Darmanin et Marine Le Pen, cousinant par de lointains aïeux maltais, François Hollande et Brigitte Macron, Édouard Philippe et le Gilet jaune Éric Drouet –, Jean-Louis Beaucarnot analyse et dénonce les nouvelles évolutions du monde politique, tant au plan de ses origines géographiques – avec des pics dans le Nord-Pas-de-Calais et les Pyrénées-Atlantiques – que sociales – avec ici la profession d’instituteur, s’affirmant comme fréquente piste de décollage…

Au fil des pages, l’approche originale du généalogiste se révèle comme aidant étonnamment à mieux connaître et comprendre ces hommes et femmes qui nous gouvernent ou aspirent à nous gouverner. Un livre à lire avant d’élire ?

Trois questions à Jean-Louis Beaucarnot

 

Qui est « le Jean-Louis Beaucarnot de 2022 » ?

Le même. Toujours le même. Je suis encore et toujours avant tout un passionné de généalogie et de recherches – on sait que cela m’a pris à l’âge de onze ans – comme j’ai par ailleurs toujours été un passionné d’écriture, pour avoir pris la plume dès l’âge de sept. Ce que l’on connaît moins, c’est ma troisième passion, pour la politique, pour avoir été en partie élevé par mon grand-père, élu régional en Bourgogne, et avoir été bercé durant toute mon enfance par les élections et les référendums. En écrivant ce livre, finalement, j’arrive à conjuguer mes trois passions.

Pourquoi ce livre ? Pensez-vous vraiment que le public s’intéresse à la généalogie de ses élus ?

Je le souhaite ! Et apparemment, les succès des précédentes éditions, en 2011 et 2017, ont montré que j’avais su convaincre. Car si en effet, de prime abord, la généalogie ne s’impose pas comme une approche pertinente du sujet, les conclusions que je parviens à dégager suffisent à prouver son intérêt. L’environnement familial proche, notamment avec une énorme majorité d’enfants de couples divorcés ou mal assortis, nettement supérieure à la moyenne nationale, a eu un impact direct incontestable sur la construction des personnalités. Comme dans une autre mesure, les origines plus lointaines permettent par exemple de dégager des observations sur la dispersion géographique, qui s’avère liée aux origines sociales, avec des personnalités ayant des ancêtres dans une quarantaine de départements français, et souvent aussi à l’étranger, face à d’autres n’en ayant que dans un seul.

Comment avez-vous travaillé ?

Ce livre, destiné à tous publics, n’est pas un recueil d’arbres généalogiques détaillés, avec tous les noms, les dates et les lieux…, informations que l’on trouvera souvent sur des arbres très techniques en ligne, notamment sur Geneastar. Il présente au contraire, et tout à fait volontairement, pour chaque personnalité étudiée, une synthèse de sa généalogie. Car la généalogie n’est pas la finalité de ce livre, pour n’être qu’un mode d’approche. Si l’on sait tout de leurs choix politiques et désormais de leurs patrimoines, il est légitime de savoir d’où ils viennent. La généalogie est ici un mode d’approche qui s’avère avoir pour principal résultat d’humaniser ces hommes et ces femmes, que l’on ne connaît qu’au travers de leurs programmes et plans de campagne, et ce faisant, de nous les rendre généralement plus sympathiques.

Références

Le Tout politique 2022, Jean-Louis Beaucarnot, L’Archipel, janvier 2022, 432 pages, 20 €, ISBN : 978-2-8098-4338-5

Lire aussi : Quoi de neuf dans la famille ? Notre arbre généalogique à la lumière des tests ADN

Retrouvez cette actualité dans nos publications