Infos

Les racines familiales de Marie Toussaint

marie-toussaint.jpg

Lorsqu’il lui arrive de parler de ses origines, Marie Toussaint évoque ses grands-parents mineurs et paysans, dans le Nord et l’Allier, avec une branche "grande famille catho" et une autre "plutôt communiste".
Crédits
https://www.marietoussaint.eu/

Inexploré et introuvable sur Geneastar, l’arbre généalogique de la tête de la liste écologique est celui de la fille d’un couple qui s’était engagé très jeune dans le mouvement humanitaire ATD Quart-Monde. Lorsqu’il lui arrive de parler de ses origines, elle évoque, comme noté dans notre n° 272, ses grands-parents mineurs et paysans, dans le Nord et l’Allier, avec une branche « grande famille catho » et une autre « plutôt communiste », ce que la généalogie va confirmer mais surtout préciser.

Les aïeux mineurs étaient en effet des Ch’tis, avec tous les quartiers paternels, concentrés dans le Pas-de-Calais (d’abord à Méricourt) : des ancêtres que l’on trouvera plus détaillés dans l’arbre mis en ligne (pour la branche DEPREZ/DEHAYE) par Nathalie Deprez.

Le Bourbonnais et l’Auvergne, c’est le côté de la grand-mère paternelle. Avec, pour l’Allier, l’arbre d’Alain Depeut et pour la Haute-Loire (branches AMARGIER/GACQUE), celui de Claude Hiard.

Pour le reste, l’arbre généalogique livre des ancêtres à la fois dans les Côtes-d’Armor, récupérés par un arrière-grand-père cheminot, que son métier avait conduit à pas mal bourlingué à travers l’Hexagone (voir ici l’arbre de Fabrice Assie), et en Normandie, où va nous conduire la lignée agnatique, originaire de l’Orne et qui devait son nom à un ancêtre enfant trouvé, ainsi nommé pour être né sous la Restauration… le jour de la Toussaint !

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.