Infos

Michel Teillard d’Eyry, in memoriam

marie-francoise-michel-teillard-d-eyry.jpg

Un an après le décès de son épouse, Marie-France, Michel Teillard d’Eyry nous a quitté à son tour ce 13 mai 2022, à l’aube de ses 82 ans.

Grand savoir, grand cœur, grand homme. Michel Teillard d’Eyry vient de nous quitter.

La modestie qui le caractérisait empêche que son nom soit connu des plus récents des généalogistes. Car si Michel Teillard d’Eyry a énormément œuvré pour la généalogie dans les décennies passées, il s’était recentré depuis quelques années sur des objectifs moins visibles mais qui étaient essentiels à ses yeux. Jusqu’à l’an dernier, il présidait notamment l’Académie Internationale de Généalogie à la fondation de laquelle il avait participé en 1998. Par cette instance, il souhaitait croiser les regards sur les pratiques des chercheurs du monde entier et produire des travaux d’excellence. Nous y avons notamment travaillé ensemble, depuis 2006, sur les « vices et vertus » des nouvelles technologies en matière de généalogie.

Michel était aussi membre correspondant de nombreux instituts et centres de généalogie de différents pays du monde et était président d'honneur de la Confédération Internationale de Généalogie et d’Héraldique, fondée en 1971 dans le but de créer et d’entretenir des liens durables de collaboration entre les associations et fédérations de généalogie et d’héraldique. Il faisait également partie de l’illustre « Cincinnati Club » qui réunit les descendants de familles françaises ayant participé à l'indépendance des États-Unis, aux côtés de George Washington.

Michel Teillard d’Eyry était aussi tenace que modeste et généreux. Quand elles fonctionnent ensemble, ces trois caractéristiques ne se rencontrent que chez les personnes de grande qualité. Quand il voulait quelque chose, sans ennuyer personne, mais avec le sourire et les bonnes paroles, il savait convaincre le plus farouche de ses adversaires. Pierre Le Clercq, qui le connaissait bien pour avoir œuvré à ses côtés comme trésorier de l’Académie internationale de généalogie, se souvient : « J'ai appris à apprécier sa faculté à organiser des colloques internationaux tous les deux ans, grâce à une méthode de conviction qui me surprenait : il revenait toujours à la charge car, pour lui, un NON était toujours un PEUT-ÊTRE. Il savait aussi choisir des thèmes de colloque suffisamment larges pour impliquer toutes sortes de conférenciers de tous les pays. Les colloques qui ont été organisés sous son égide ont tous été des succès ». Et c’est vrai qu’avec Michel, le mot était toujours juste et choisi.

michel-teillard-d-evry-ffg.jpg

En octobre 2016, la Fédération française de généalogie, dont il fut longtemps chargé des relations internationales, honorait Michel en lui remettant sa médaille d’honneur.
Crédits
FFG

Auvergnat d’origine, Michel Teillard d’Eyry a également été un maillon essentiel de la création du Cercle généalogique de l’Auvergne et du Velay et en a développé la notoriété. Il nous avait même accompagné et soutenu, avec Michel Sementéry, disparu également il y a peu, quelques années plus tôt lorsque nous avions fondé le Cercle généalogique de la Marche et du Limousin, provinces voisines de l’Auvergne. En octobre 2016, la Fédération française de généalogie, dont il fut longtemps chargé des relations internationales, honorait Michel en lui remettant sa médaille d’honneur par les mains de sa vice-présidente de l'époque (et actuelle présidente), Valérie Gautier.

Le poids des ans avait obligé Michel Teillard d’Eyry à se mettre en retrait depuis quelques mois, notamment depuis le décès de Marie-France, son épouse bien aimée, en avril 2021. Et, malheureusement, c’est à Riga (Lettonie) qu’il nous a quitté à son tour ce 13 mai 2022, à l’aube de ses 82 ans. Une messe sera célébrée en sa mémoire, mardi 24 mai à 10 h 30, en l'église Stella-Matutina de Saint-Cloud. Souhaitons-lui d’atteindre maintenant, dans ce dernier voyage, le « Point Oméga » définit, par son cousin le célèbre jésuite Pierre Theillard de Chardin, comme le point ultime du développement de la complexité et de la conscience vers lequel se dirige l'Univers.

Au revoir Michel, vous allez nous manquer.

Commentaires

6 commentaires
  • Portrait de Jean-Pierre RAUX

    Très triste de sa disparition, je garde intact le souvenir d'un passionné très ouvert à toutes les discussions, généalogiques, héraldiques, historiques et amicales. Jean-Pierre Raux Président du Cercle généalogique de l'Eure Président honoraire de l'Union des cercles généalogiques et héraldique de Normandie
  • Portrait de Alain SOURY-LAVERGNE

    A Dieu cher cousin et ami, brillant promoteur de la généalogie.
  • Portrait de Michel Banville

    Un acteur de première ligne pour la promotion de la généalogie, un érudit mais surtout une personne cordiale et un charmant couple que j'ai eu l'honneur de côtoyer lors d'événements généalogique et héraldiques. Sincères condoléances à la famille et amis (es).