Magazine

n°248
Juin - Juillet 2020

Mémoire des lieux, divorces, photographies des militaires, ADN...
Au sommaire :
  • Mémoire des lieux : le nouveau site de Geneanet
  • Le divorce dans les archives
  • Ancêtres combattants : l’action du Souvenir français
  • Les Réunionnais de la Creuse veulent retrouver leurs racines
  • Photographie : les clés pour identifier un militaire
  • Le fichier des décès de l'INSEE
  • Les status animarum
  • Faire tester votre ADN
  • Rédiger la biographie d'un ancêtre
  • La reconnaissance vocale pour transcrire un acte notarié
  • Gare aux mentions marginales : "le mariage du mort"

Numéro disponible sur l'application Android pour tablette et smartphone ou sur l'application iOS pour iPad et iPhone.

Numéro disponible par envoi postal ou en téléchargement numérique à 3,99 € (bouton Commander).

Dossiers de ce numéro

Méthodes & Ressources

Abonnés
Notre nouvelle énigme vous invite à découvrir ou réviser des méthodes de recherches plutôt classiques, mais également à utiliser une nouvelle base de données en ligne, celle des décès depuis 1970, récemment mise en accès libre par l’ INSEE.
Abonnés
Voici l’étonnante histoire de Clément Gastal, tombé à Verdun en juin 1916 et marié à Paris six semaines plus tard. Un exemple qui pose une question existentielle au généalogiste : faut-il faire confiance aux mentions marginales ?
Abonnés
Dressés théoriquement chaque année après Pâques, par les curés, ces états des âmes, parfois appelés catalogues des pénitents, visaient à recenser « l’état religieux des âmes » de la paroisse.
Abonnés
Autant les divorces ou séparations étaient rares autrefois, autant les archives, de l’état civil à celles de la justice, sont bavardes. À rebours de la tradition orale et des secrets de famille.
Par Anonyme
Voici comment faire une transcription littérale de vos actes anciens dans votre logiciel de généalogie grâce à la reconnaissance vocale de Windows 10.
Abonnés
C’est la cerise sur le gâteau : rédiger la biographie d’un ancêtre à partir de toutes les informations accumulées grâce aux recherches généalogiques. Mais comment s’y prendre ? Est-ce le bon moment pour le faire ? Le blogueur Sébastien Dellinger témoigne ici de son expérience.
Peut-être avez-vous déniché une photographie ancienne de militaire ? Qui est cet aïeul ? De quand date cette photographie ? Dans quel contexte a-t-elle été prise ? Voici quelques pistes pour identifier ce militaire inconnu, dater cette photographie et en savoir plus sur son passage dans l'armée.

Internet & Logiciels

Remonter l’histoire et découvrir l’âme d’un lieu, où tant de générations se sont succédé, c'’est l’esprit de Mémoire des lieux, nouvelle plateforme de Geneanet, enrichie de façon coolaborative par les internautes.
Abonnés
OpenStreetMap est une carte du monde gratuite et collaborative, c’est-à-dire enrichie à chaque instant par tous ceux qui veulent y participer. Voici nos conseils pour y contribuer et ajouter un lieu-dit.

Magazine & Histoire

Plus de 2 000 enfants ont été envoyés de La Réunion vers la métropole, officiellement pour les mettre au vert, officieusement pour repeupler des départements désertifiés par l’exode rural. Les conditions de cet exil poussent ceux qu'on appelle les "enfants de la Creuse" à retrouver leurs racines.
La guerre de 1870 est une guerre oubliée. Courte – elle a duré seulement dix mois, circonscrite à deux nations, les Français et les Allemands, et relativement peu meurtrière – moins de 200 000 morts, elle mérite d’être redécouverte à l’occasion de son cent cinquantenaire.
Plus de 30 millions de personnes dans le monde ont fait tester leur ADN, dont quelques centaines de milliers de Français. Alors pourquoi pas vous ? Parce que c’est tout simplement interdit en France de le faire de sa propre initiative. Sauf que la loi dans les faits n'est pas applicable.

Actualités de ce numéro

Chargé de sauvegarder des lieux de mémoire de la guerre de 1870, dont il commémore le 150e anniversaire cette année, le Souvenir français a élargi son champ d’action à tous les conflits du XXe siècle. Interview de son président, Serge Barcellini.
39 ans, passionné de généalogie depuis l’âge de 12 ans, Julien Bernigaud, salarié lyonnais et père de famille, regrettait de manquer de temps pour ses recherches personnelles. Mais le confinement lui a offert du temps libre.
Abonnés
Charlotte Choubry a créé un site Internet dans l’idée de partager, d’identifier et de conserver les photographies de nos ancêtres. Un projet proche de l’hommage aux mariés d’antan initié par la généalogiste professionnelle Marine Soulas.
Le confinement a eu de multiples effets, souvent inattendus. Après avoir rangé de la cave au grenier et fait le ménage, beaucoup de Français cherchant à s’occuper ont glissé vers la généalogie, qui a en effet largement profité de la situation.
Abonnés
Pour donner accès à des fonctions qui étaient trop souvent ignorées, Geneanet a revu l’emplacement des menus de l’arbre en ligne. Six nouveautés sont particulièrement à souligner.