Infos

Miss France 2021, normande aussi par sa généalogie

missfrance2021.jpg

Amandine Petit, Miss Normandie élue Miss France 2021.
Crédits
https://twitter.com/MissFrance

Pour les généalogistes, l’élection d’une nouvelle Miss France induit une nouvelle cousine célèbre possible. C’est donc aujourd’hui vers Amandine Petit que se tournent les chercheurs aimant à explorer les arbres généalogiques de ceux et celles faisant l’actu. Disons cependant tout de suite que l’affaire n’est pas simple, même si l’on trouve partout les prénoms des parents de la nouvelle élue, Jean-Luc et Nathalie, et celui de sa sœur, Pauline, sœur qui a débuté un arbre en ligne sur Filae, mais qui ne l’a jamais rempli…

En surfant patiemment, on arrive cependant à ébaucher une généalogie, hormis sur la lignée patronymique, porteuse du 3e patronyme le plus fréquent de France, dénommant plus de 30 000 foyers et résistant ici à toute tentative.

Hormis donc cette lignée, Miss Normandie apparait manifestement bel et bien majoritairement normande, avec d’abord des racines dans le Calvados, sa famille habitant aujourd’hui la commune de Bourguébus, dans la banlieue de Caen.

Côté paternel, voici en effet les FORNET et LEMARINIER, originaire d’Ifs et plus anciennement de Bourguébus même (FORNET), avec cependant des branches (LAURENT) conduisant vers la Seine-Maritime (Paluel) et d’autres (LERIDÉE…) vers la Manche (Tamerville…).

Côté maternel, c’est également le Calvados, avec les COURVALET, à Creully, commune dont sa grand-mère et une arrière-grand-mère, Madeleine, née CATHERINE, avaient été élues reines de beauté. Un lourd indice d’hérédité.

Toujours le Calvados, avec racines à Curcy, Vassy (berceau des COURVALET, dès le début des années 1600), Dozulé, Caen, etc. Mais avec aussi, via une lignée porteuse du patronyme COSTE, la surprise de se retrouver en Haut-Languedoc, dans le village d’Hérépian, à la fin du XVIIIe siècle.

En revanche, la lignée maternelle directe, portant un patronyme (BELLOTEAU) typique des régions de l’ouest, entre Nantes et La Rochelle, va se révéler quant à elle venue de Charente-Maritime, avec un petit arbre généalogique déposé en ligne par un cousin (Yves). Il montre la famille originaire du village de Saint-Martial-de Vitaterne (limitrophe de Jonzac), quitté par l’arrière-grand-père, René Ernest, né en 1908, pour avoir effectué une carrière de fonctionnaire. La lignée des BELLOTEAU se remonte ensuite facilement, jusqu’à un aïeul prénommé Arnaud, né en 1610, "homme de labeur" de son état et fils d’un Jean, né vers 1560, des ancêtres établis dans la paroisse voisine de Neuillac. Une lignée s’alliant aux lignées voisines, notamment à des familles d’Ozillac.

La généalogie de Miss France 2021 fait donc le grand écart entre la Normandie, la Saintonge et le Languedoc, en attendant évidemment d’en savoir plus sur les PETIT. À bon chercheur, salut !

[Edit 21/12/2020] En fait, les PETIT de notre Miss sont eux aussi Normands. Avec des quartiers dans l’Orne (SOREL, LEROUX…, à Commeaux et Rônai) et en Seine-Maritime, où l’on peut remonter la lignée patronymique aux confins des Pays de Caux et de Bray, à Saint-Hellier et auparavant à Auffay et au Torp, où le plus ancien ancêtre identifié, Charles PETIT, né vers 1670, s’est marié en 1696 avec Marie DAILLY.

Mots-clés
Miss France

Commentaires

3 commentaires
  • Portrait de MANILEVE

    Aucune trace d'une famille COSTE à Hérépian sur la généalogie de Miss France 2021 sur geneastar https://gw.geneanet.org/gntstarpetitamandi?lang=fr&p=amandine&n=petit&oc=0&type=tree, d’où sortez vous cette information?
  • Portrait de BELOTTEAU

    Amandine PETIT est cousine avec Malika MENARD... et avec moi ! (le monde est...PETIT!) Leurs grand-méres maternelles descendent des BELLOTEAU autour de Jonzac, par 2 branches différentes, et rejoignent ma branche paternelle . Voir sur mon site le tableaux de descendance. Yves BELOTTEAU
  • Portrait de Gilles QUEDEVILLE

    Par son coté seino-marin, je lui ai trouvé 32 cousins célèbres dont Patrick CHESNAIS, Benoit DUTEURTRE, Pierre GASLY, Alexis GOUGEARD, le père Jacques HAMEL, Valérie LEMERCIER, Gaston LENOTRE, Pierre MARTOT, Valérie MAURICE, Thomas PESQUET et Jean-François REVEL