Noms de famille

Billion

Contrairement à la plupart des noms de famille, l’origine de ce patronyme pourrait se situer dans plusieurs anciens surnoms différents : l’un serait issu du nom commun bille, billon (pièce de bois), nous serions alors en présence d’un surnom donné à un bûcheron ou à un menuisier. Autre piste, le nom billon désignait aussi au Moyen âge un lingot, puis par extension une monnaie de mauvaise facture, nous aurions alors affaire à un surnom de faux-monnayeur (voire un joueur aux jeux d’argent), de là vient l’ancien français billonnage, « trafic illégal de monnaie ». Autres pistes : un diminutif de Robillon forme du nom de baptême d’origine germanique Robert, le surnom de l’homme venu de Billom (du gaulois billio, « arbre sacré » et de magos, « marché ») dans le Puy-de-Dôme, ancienne province d’Auvergne. Au XVe siècle, quelle que soit son origine, ce surnom a pu être consigné sur les anciennes chartes et les registres précurseurs du cadastre, puis à partir du
XVIe siècle, c’est au hasard d’un acte de baptême, de mariage ou de sépulture qu’il est devenu un nom de famille héréditaire, c’est-à-dire transmis par le père de génération en génération. Fréquence et localisation : le patronyme Billion compte 300 foyers en France de nos jours. Il se montrait présent dans l’Ain, l’Isère, à Paris, dans la Marne, en Vendée à la fin du XIXe siècle, départements auxquels il faut ajouter le Pas-de-Calais, la Loire-Atlantique, le Rhône, l’Ardèche et l’Ile-deFrance à la fin du XXe siècle. Pour mémoire, avec 2 190 foyers, soit plus de 6 000 personnes, le patronyme Billon occupe le 675e rang des noms les plus répandus en France. Sa répartition géographique le montre partagé entre Bretagne, Massif central et la région Rhône-Alpes. Différentes formes patronymiques : Bilon, 140 foyers en France, présent en Martinique, à La Réunion, les Vosges, le Jura ; Bilion, Biliont, Billom, Bilom, tous très rares, moins de 10 foyers en France, etc.

Variantes
Bilion
Biliont
Billom
Bilom

Nos dossiers associés aux noms de famille

S’il est possible de changer de nom de famille pour un motif légitime, il est également possible de le faire rectifier. Cette modification peut être faite directement par l'officier d'état civil. Pour les rectifications plus complexes, c'est le procureur de la République qui intervient.
En principe, on ne peut donc pas changer de nom de famille, sauf si on invoque un motif légitime. Et dans ce domaine, la définition est assez ouverte. La procédure est réglementée et se déroule en deux étapes distinctes.
Lorsque vous avez effectué une recherche sur Filae, vous pouvez utiliser différents filtres à partir de la page de résultats. Pour le patronyme, notamment, vous trouverez ces filtres dans le menu déroulant situé sous la rubrique « Nom » dans la barre d’outils de l’onglet « Résultats ».