Magazine

n°253
Avril - Mai 2021

La carte d'identité, Gallica, vidéos généalogiques gratuites, parler de nos ancêtres, Archives d'Alsace, patronymes au Québec, révolutions de 1789, 1830 et 1848
Au sommaire :
  • La carte d'identité : son histoire, ses archives
  • Les combattants et insurgés des révolutions de 1789, 1830 et 1848
  • Les Ressources généalogiques de Gallica
  • Les vidéos et chaînes généalogiques sur YouTube
  • Les juridictions d'Ancien Régime
  • Portrait de Myriam Provence, généalogiste professionnelle
  • Le parler de nos ancêtres : une mémoire fragile à sauvegarder
  • Les bateaux-lavoirs : travail et convivialité
  • La fusion des Archives d'Alsace
  • Les patronymes au Québec des origines à nos jours

Numéro disponible sur l'application Android pour tablette et smartphone ou sur l'application iOS pour iPad et iPhone.

Dossiers de ce numéro

Méthodes & Ressources

Abonnés
Témoin d’une remarquable évolution, le recul des tables décennales comme outil de travail incontournable, au profit d’autres méthodes de recherches, ne doit pas pour autant faire oublier les règles essentielles de prudence que doit respecter tout chercheur, en particulier avec les actes déclaratifs.
Plusieurs documents permettent de nos jours de prouver notre identité. Parmi eux, il en est un qui vient spontanément à l’esprit : la carte nationale d’identité. Mais elle n’est pas la seule et s’inscrit dans une longue tradition de documents, instaurés pour surveiller et identifier des populations.
Abonnés
Vicomté, bailliage, présidial, officialité : soit autant de termes que de juridictions auxquelles nos ancêtres pouvaient être assujettis sous l’Ancien Régime… et auxquelles les généalogistes peuvent être confrontés dans la lecture des archives judiciaires ou des actes notariés.
Les Archives nationales conservent les dossiers créés par différentes administrations pour récompenser et indemniser les insurgés, combattants et blessés des révolutions de 1789, 1830 et 1848.

Internet & Logiciels

Pour aider encore davantage le généalogiste dans ses recherches dans Gallica, la page des "Ressources généalogiques" vient d’être entièrement repensée dans sa présentation et enrichie dans son contenu.
Qu’elle soit didactique ou narrative, la vidéo généalogique a pris un réel élan en ce début d’année grâce à deux initiatives d’envergure, RootsTech Connect et Le Mois Geneatech. Le résultat : un catalogue de tutoriels d’une grande richesse, de par la variété des auteurs et des thèmes abordés.

Magazine & Histoire

En toute discrétion, Myriam Provence remplit depuis 34 ans son carnet de commandes, par le bouche-à-oreille. Reconnue par ses confrères - et ses clients - pour sa rigueur, cette généalogiste familiale est également connue pour avoir œuvré pendant dix ans à l’émergence d’une union professionnelle.
Abonnés
En 2009, Carole Lejuez chute dans un escalier et se retrouve en fauteuil roulant. Professeur en collège et lycée pendant neuf ans à Paris, elle ne pourra plus enseigner. L’Angevine découvre alors le métier d’historien professionnel et se lance comme consultante en auto-entreprise en 2013.
Abonnés
Pour savoir comment parlaient nos ancêtres, il y a deux moyens. Le premier est de se tourner vers les archives sonores. Le second est d’écouter les parlers régionaux. L’un et l’autre témoignent d’un passé en voie de totale disparition. Le point sur le travail effectué depuis le début du 20e siècle.
Pour laver le linge, on est passé de la berge des rivières au lave-linge individuel en passant par le système du bateau-lavoir. Cette tâche est depuis longtemps dévolue aux femmes, dans des conditions de travail éprouvantes mais qui permettaient aussi une convivialité sororale.
Abonnés
Les noms de famille des Québécois de souche ont été introduits par les immigrants venus principalement de France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Avec l'habitude des réseaux sociaux, on partage d'un clic un texte ou une image. Mais vous êtes vous déjà demandé si vous en avez le droit ?

Actualités de ce numéro

Traductions, transcriptions, toutes les clés concevables sont réunies ici, pour aider les généalogistes qui seraient confrontés à des problèmes de lecture d’actes en latin.
En totale adéquation avec son titre, ce guide propose un parfait mode d’emploi de cet ensemble archivistique que le généalogiste a généralement du mal à comprendre et du mal à se diriger, tant il est varié et disparate. Une référence, pour être rédigée par les archivistes eux-mêmes.
Marie-Françoise Greminger a toujours entendu parler de la rafle survenue dans sa ville, Bourganeuf (Creuse), lorsqu’elle avait deux ans et qui conduisit vingt personnes juives dans les camps de concentration. Pour éviter que l’oubli s’installe totalement, elle a souhaité nous livrer cet ouvrage.
Jean-Louis Beaucarnot vous avait proposé, début mars, de trouver le mariage d'un couple et in fine les dates et lieu de naissance de l'épouse. Vous avez été très nombreux à relever le défi. Voici la démarche de recherche.
La création d’une Collectivité européenne d’Alsace entraîne la fusion des Archives du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et implique de nombreux changements à venir, que nous détaille Pascale Verdier, la directrice du nouveau service unique.
Abonnés
Pour constituer son Atlas sonores des langues régionales, Philippe Boula de Mareüil, linguiste et directeur de recherche au CNRS, a réuni 720 enregistrements de locuteurs de parlers régionaux en France.